Barbe à pop
pennequin

Performances POÉSIE & FANZINES !



Oeil de boeuf (Lyon 1er)


A l’occasion de la sortie de l’édition de Fanzine Fanclub avec Charles Pennequin, et des posters sérigraphiés des Editions A Mort avec Beurklaid, les deux collectifs éditeurs organisent à l’Oeil de Bœuf une soirée de mots à entendre et de voix à lire.


Avec les lectures-performances de :

Charles Pennequin (Lille) charles-pennequin.com

Poète de l’improvisation, Charles Pennequin écrit et dit, écrit et lit, écrit et crie. “Publication dans de nombreuses revues. Performances et concerts dans la France entière et un petit peu à côté. Vidéos à l’arrache. Écriture dans les blogs. Dessins sans regarder. Improvisations au dictaphone, au microphone, dans sa voiture, dans certains TGV. Quelques cris le long des deux voies. Petites chansons dans les carnets. Poèmes délabrés en public. Écriture sur les murs. Charles Pennequin écrit depuis qu’il est né” (P.O.L.).

À partir de l’enregistrement sonore de la table ronde organisée par le collectif Fanzine Fanclub en février 2014, Charles Pennequin relate dans sa langue les propos d’Alex Baladi, JM Bertoyas, et Ivan Brun, trois dessinateurs venus débattre de leur lien avec la micro-édition.


Fanzine Fanclub a édité ce texte à 150 exemplaires, et pour cette soirée de lancement, Charles Pennequin nous réserve une “perfanzine pamplétaire contre la mort pour comprendre la vie avec textes, rouleau de scotch et de papier, feutres poska”….

Beurklaid (Paris) beurklaid.blogspot.fr

Découvert par le biais du collectif HAK, Beurklaid conjure sa misanthropie en nous postillonnant en pleine face. Entre deux crachats bien amers, on trouverait presque sa bave sensible et sa bile coquine.
Cette soirée à l’Oeil de Boeuf sera l’occasion de présenter deux de ses textes, « Tu es pollué » et « Il l’imprime et la priorise sur le bureau », édités par les éditions À Mort sous forme de posters sérigraphiés à l’atelier de la Fraternelle de St-Claude.

Élodie Petit (Paris) elodiepetit.fr

“Élodie Petit compose poèmes, dessins et attentats numériques sous le nom de Jack Langue. On peut trouver ses ouvrages n’importe où, dans les toilettes d’un bar lesbien ou la salle de bain d’une maison de retraite. Ses lectures sont des moments révolutionnaires et potaches où les institutions patriarcales sont toutes rigoureusement anéanties. Le Couple et les rapports d’exploitation à échelle sentimentale sont la cible privilégiée de l’artiste. En 2011, Élodie Petit fonde les Éditions Douteuses : basée entre son lit une place et son imprimante de bureau, cette maison d’édition basse-définition a pour objectif de transformer le monde en quelque chose de puissant. Poétique et politique s’y enfoutrent mutuellement sur des imprimés rose-pute. [...] Élodie Petit initie le festival Bambamzines, dédiée aux cultures do it yourself. Elodie Petit lit l’avenir dans les magazines pornos et les chats de compétition” (Marguerin Lelouvier).
Artiste à la croisée de l’art contemporain, de la poésie et de la micro-édition, inviter Élodie Petit nous est apparu comme une évidence.

│Mercredi 3 Décembre
│à partir de 18h30
│Poésie, micro-édition
│et cocktail…

│A L’Oeil de Bœuf
│2 Rue René Leynaud
│Lyon 1

►Prix libre